Qu’est-ce que l’assurance au tiers ?

Une assurance auto au tiers est elle intéressante ? L’assurance au tiers est la garantie minimum imposée par la loi pour tous les véhicules, quel que votre âge, votre expérience ou l’ancienneté de votre véhicule. Elle est la seule garantie qui n’est pas une option en assurance auto. L’assurance au tiers est alors la formule la plus basique et la moins chère, car elle ne couvre que les dommages corporels et matériels causés à un tiers en cas d’accident. L’assurance au tiers ne garantit pas les dommages subis par le conducteur lui-même, ni par le véhicule de l’assuré. En revanche, elle couvre les passagers du véhicule. L’assurance tiers implique donc uniquement votre responsabilité civile.

Que couvre réellement l’assurance au tiers ?

Etant la formule la plus minimale, l’assurance au tiers n’offre qu’une protection limitée. Part le biais de sa garantie responsabilité civile, elle ne couvre que les dommages matériels et corporels qui pourraient être infligés à autrui lors d’un accident dont vous êtes responsable. Par conséquent, les dégâts qui vous sont causés ne sont eux pas pris en charge.

L’assurance au tiers couvre aussi les dommages occasionnés par le conducteur empruntant le véhicule à l’insu de l’assuré ou en cas de vol.Cependant, vous devriez prévenir votre assureur lorsque vous prêtez volontairement votre voiture, car dans le cas contraire, en cas d’accident, les victimes seront indemnisées et votre assureur aura le droit de vous demander de rembourser les frais.

La couverture d’une assurance au tiers s’étend aussi à une remorque ou une caravane. Toutefois, le poids total de la remorque ne doit pas excéder les 750 kilos.

Si vous transportez des objets à l’intérieur du véhicule, l’assurance au tiers ne les couvre pas. En revanche, si ces objets tombent sur la voie publique, alors elle couvre automatiquement les accidents que ces derniers ont provoqués, sauf s’il s’agit des objets ou des matières dangereuses.

Les exclusions de l’assurance au tiers

assurance au tiersUne assurance tiers ne couvre pas toujours tous les dommages occasionnés par le conducteur, contrairement à ce que l’on croit parfois. En effet, si le conducteur ne répond pas aux conditions prévues, le contrat d’assurance ne jouera pas. C’est notamment le cas :

  • d’un conducteur sans permis de conduire,
  • d’un conducteur qui fait l’objet d’une mesure de retrait de permis ou de suspension,
  • si les dommages ont été causés intentionnellement par le conducteur.

Il est à noter qu’en cas d’accident sans responsable désigné, le conducteur assuré peut être dédommagés des dégâts corporels qu’il subit grâce au fonds de garantie des assurances obligatoires.

Dans quel cas choisir une assurance au tiers ?

En ce qui concerne les contrats d’assurance auto, la formule la plus économique reste l’assurance auto tiers. De ce fait, elle est choisie pour assurer des voitures âgées notamment les véhicules de plus de 5 ans et dont la cote Argus est faible. En effet, l’assurance au tiers peut être suffisant si votre véhicule a déjà quelques années, car en cas d’accident, votre assureur se basera sur la valeur de votre véhicule sur le marché. Il est à noter qu’après 5 ans, un véhicule perd en moyenne 61% de son prix d’achat neuf.

Pour les automobilistes qui ne disposent que d’un petit budget pour s’assurer, souscrire une assurance au tiers peut être une bonne solution, car elle est la formule la moins chère en termes d’assurances auto.

En cas d’accident, il est tout à fait possible d’être bien pris en charge en s’assurant au tiers. Pour cela, il suffit d’ajouter des garanties optionnelles telles que bris de glace, une garantie conducteur, vol, etc.

Fermer le menu