Le succès de la banque en ligne : quelles en sont les raisons ?

Que pensez des banques en ligne ? L’histoire des banques à distance a commencé en 1984 avec Cortal, un filial de BNP Paribas. A cette époque, on utilisait le téléphone, le courrier et le minitel pour être en lien avec ses clients. Quelle est la banque en ligne idéale ? Aujourd’hui avec Internet, les banques en ligne gagnent du terrain sur le marché bancaire. En effet, un français sur dix a un compte dans une banque en ligne. Comment marche une banque en ligne ?

L’évolution de la banque en ligne depuis les années 2000 aux années 2010

ING Direct, filiale du groupe néerlandais ING, est apparue en 2000. Suivi ensuite par Boursorama Banque pour la Société Générale, puis Monabanq du Crédit Mutuel, Hello Bank du BNP Paribas, BforBank du Crédit Agricole et enfin Fortuneo du Crédit Mutuel Arkea. Mais la liste ne reste pas là car il y a encore les déclinaisons en ligne de la Société Générale, de LCL et de la Caisse d’Epargne et les filiales de compagnies d’assurance : Axa et Allianz.

Il y a par la suite l’arrivée des néobanques qui sont des structures accessibles prioritairement ou uniquement via des applications pour smartphone et tablette. L’objectif principal des néobanques est de répondre aux besoins des clients en proposant un compte courant ouverts en quelques minutes et des outils bancaires et financiers plus intuitifs, fluides, pratiques et réactifs. Toutefois, les néobanques sont souvent plus des établissements de paiement, car ils n’accordent pas de crédit.

Parmi les néo-banques, on trouve l’Allemande N26, la Britannique Revolut, mais aussi C-Zam pour Carrefour, Oney pour Auchan, Edel pour Leclerc, sans oublier Anytime, Qonto et Compte-Nickel. Aujourd’hui, 730.000 clients ont ouvert un compte dans les néobanques. Ces derniers espèrent conquérir deux millions de clients d’ici 2020. Lancée le 2 novembre 2017, Orange Bank entre en concurrence. Elle vise également deux millions de clients en dix ans. Elle est issue d’un accord fait en avril 2016 entre Orange et Groupama.

Les raisons du succès des banques en ligne

Tout d’abord, la plupart des banques en ligne en France sont des filiales des banques classiques. Les banques françaises croient vraiment au développement des banques en ligne. En effet, aujourd’hui, un compte sur trois est ouvert chez un acteur 100% en ligne, affirme Benoît Legrand, directeur d’ING Direct. Les banques numériques gagnent davantage de parts de marché grâce à leurs tarifs ultra compétitifs et leurs offres bancaires plus diversifiées.

En effet, les établissements en ligne sont moins onéreux pour plusieurs profils d’utilisateur, que ce soit pour les salariés, les cadres ou les chefs d’entreprise. Les banques en ligne surfent également sur l’usage de plus en plus intensif des smartphones par les Français.

En effet, les applications pour smartphone permettent de profiter de services bancaires simple et gratuit. Elles font tout leur possible pour faciliter la banque au quotidien. Par ailleurs, elles offrent également une gestion de comptes facilitée grâce notamment à des plages horaires plus étendues ;des conseillers joignables via différents canaux de communication tels que téléphone, chat, réseaux sociaux, etc. ; ainsi que des interfaces ergonomiques parfaitement harmonisées avec lesdits canaux minimisant ainsi les ruptures dans le parcours client.

Fermer le menu