Comment obtenir un permis de conduire international ?   Mise à jour récente !


Le permis de conduire international est nécessaire pour pouvoir conduire une voiture en dehors de son pays. Pour les Français, ce permis est nécessaire pour être au volant dans les pays hors de l’Espace Économique Européenne. Voici une guide pour l’obtention de ce document.

Permis de conduire international, c’est quoi ?

Le permis de conduire international (International Driving Permit), PCI ou IDP est une traduction officielle du permis de conduire national qui permet à son titulaire de conduire à l’étranger. Celui-ci n’est pas un permis autonome mais juste une traduction d’un permis officiel. En ce sens, le titulaire doit toujours avoir avec lui son permis de conduire international et son permis de conduire national.

Le permis de conduire international autorise son titulaire à conduire en dehors de son pays les mêmes catégories de véhicules que celles autorisées par son permis national. Depuis 2006, celui-ci doit comporter des informations supplémentaires qui permettent aux agents de police locaux d’avoir des renseignements utiles sur le propriétaire en cas de situation douteuse sur la route. La validité d’un tel permis est de 3 ans après son octroi.

Il est à noter que dans certains pays comme le Japon et la Chine, une autorisation de conduire est nécessaire car le permis de conduire international et le permis de conduire de son pays d’origine n’y sont par reconnus.

Qui ont besoin d’un permis international et pourquoi ?

Touristes, travailleurs expatriés, fonctionnaires en mission, le permis international vous permet de louer une voiture dans un pays étranger ou d’y conduire votre voiture de fonction ou votre propre voiture. C’est le cas, par exemple, quand vous en achetez une pendant votre séjour de longue durée. Inversement, les personnes de nationalité étrangère qui séjournent en France doivent posséder un permis de conduire international pour pouvoir circuler en voiture dans ce pays.

Le PCI ou IDP permet de surmonter la barrière de la langue car votre permis sera traduit dans la langue officielle de votre pays d’accueil. Il est imprimé au moins dans les six langues officielles de l’ONU à savoir l’anglais, l’espagnol, le français, le chinois, l’arabe et le russe.

Les étapes à suivre pour obtenir un permis de conduire international

La demande de PCI est à adresser à la préfecture ou à la sous-préfecture de son domicile avec quelques documents. Citons entre autres la photocopie couleur recto-verso de son permis de conduire, la photocopie couleur recto-verso de carte d’identité, la photocopie de justificatif de domicile, deux photos d’identité. Il faut aussi un formulaire de demande de permis de conduire international, accessible au guichet de la préfecture ou sur internet.

La demande peut se faire aussi par envoi de courrier recommandé avec accusé de réception. Le PCI est délivré au guichet ou posté à domicile du demandeur de quelques jours à plusieurs semaines après la demande. Ainsi, il est recommandé d’effectuer sa demande plusieurs semaines avant son départ pour l’étranger. Pour se mettre à l’abri des mauvaises surprises, il est conseillé de demander des informations auprès de l’ambassade ou consulat de votre pays d’expatriation concernant les lois locales sur la conduite automobile ainsi que la validité de tel ou tel permis.