Assurance habitation : une hausse prévue pour 2018 !

Pourquoi mon assurance habitation augmente ? Pour cette année 2018, l’assurance habitation va augmenter entre 1% et 2%, selon les spécialistes. Moins importantes que ces dernières années, cette augmentation varie selon les assureurs. Comment se calcule le prix d’une assurance habitation ? En effet, la MACSF va augmenter de 5% ses tarifs en assurance habitation, tandis que MAIF prévoit une hausse de 1,2%, et 3% chez Allianz France. Par contre, la Matmut a prévu de geler ses tarifs !

Les raisons de la hausse de l’assurance habitation en 2018

Nombreuses sont les explications justifiant la hausse de l’assurance habitation pour cette année 2018. Premièrement, sous l’effet de la loi Hamon qui depuis 2015 facilite la résiliation des contrats, les assureurs ont contenu leurs primes ces deux dernières années, afin de fidéliser les meilleurs profils. Par ailleurs, en 2017, les catastrophes naturelles ont engendré de nombreux dégâts. La métropole a été touchée par la grêle, les inondations, les incendies et les orages. Les Antilles ont été partiellement dévastées par le passage de l’ouragan Irma. La Caisse Centrale de Réassurance a évalué le coût des dommages assurés à 1,2 milliard d’euros.

A la suite d’années économiquement difficiles pour les ménages, les petits risques se sont également étendus avec des dégâts des eaux, des petits incendies, des vols, …Et enfin, l’augmentation continue de la taxe terrorisme …Autant de facteurs entraînant d’indemnisations croissantes, qui pèsent sensiblement sur les résultats des compagnies d’assurance.

L’assurance habitation : un marché très concurrentiel

La loi Hamon ne facilite pas les tâches des assureurs. En effet, grâce à cette loi, les assurés peuvent résilier son contrat à tout moment après la première année d’un contrat.Selon Christophe Triquet, spécialiste des assurances chez le courtier en crédit Meilleurtaux, les compagnies d’assurances se serrent la ceinture sur la hausse des tarifs afin de contenir leurs parts de marché.

Dans la filiation des estimations de Fact & Figures, pour cette année 2018, il table sur des hausses respectives de 3% et 2% pour les primes en automobile et en habitation. En somme, les assureurs français doivent augmenter les primes afin de suivre des indemnisations de plus en plus onéreuses, sans donner à leurs clients l’idée de regarder ailleurs. L’arrivée des banques sur le terrain n’arrange pas leur affaire.

Hausse de l’assurance habitation : les avantages des bons profils

En plus d’appliquer des hausses tarifaires, les assureurs devraient réévaluer en profondeur leurs portefeuilles de clients, pour les sectionner le plus finement possible.Tous les critères seront analysés pour optimiser le classement des profils en fonction de leur niveau de risque tels que la fréquence des sinistres, le nombre de contrats, l’ancienneté, le patrimoine, … Par conséquent, les compagnies d’assurance vont procéder à des ajustements contractuels voire à des résiliations au cas par cas. Les bons profils pourront donc être à l’abri face à la hausse des tarifs de l’assurance multirisque habitation.

Ainsi, si vous faites parties des bons profils, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence afin de trouver le meilleur contrat à prix équivalent, en particulier si votre contrat commence à dater.

Fermer le menu