assurances maladie

En France, l’assurance maladie est une des quatre branches de la Sécurité sociale, dont le but principal est de protéger les individus contre l’ensemble des risques de la vie. En effet, tomber malade peut engendrer des soins coûteux et parfois même l’impossibilité de travailler. Cela risque de jouer des mauvais tours à notre budget. L’assurance maladie a été créé afin de pallier à ces difficultés financières. Créée en 1945, l’assurance maladie a été fondée sur trois principes fondamentaux, à savoir : la qualité des soins, l’égalité d’accès aux soins, ainsi que la solidarité. En théorie, l’assurance maladie permet à chacun de se faire soigner en fonction de ses besoins, quel que soit l’âge et le niveau de ressources. Aujourd’hui, l’assurance maladie permet l’accès aux soins de près de 55 millions de personnes.

Qui peut bénéficier d’une assurance maladie ?

Selon la déclaration universelle des droits de l’homme, l’Etat doit mettre en place une assurance maladie. A l’origine, elle était réservée uniquement aux salariés et leur famille. Elle s’est élargie successivement afin de couvrir l’ensemble de la population.

Certes, aux yeux de la loi, chaque individu est sur un pied d’égalité, toutefois, tout le monde ne peut avoir la même assurances maladie. En effet, le régime d’affiliation est défini par le statut professionnel. Ainsi, le montant des cotisations et les modalités de protection sociale vont dépendre du régime d’affiliation. On peut ainsi distinguer 3 régimes principaux et une multitude de régimes spéciaux :

  • Le régime de base ou régime général couvre 89% de la population, selon une enquête réalisée en 2009. Il est le régime le plus important car il finance 75% des dépenses de santé.
  • Le régime social des indépendants permet de couvrir les artisans, commerçants, industriels et professions libérales. Il est géré par l’URSSAF.
  • Le régime agricole assure les exploitants et les salariés agricoles est géré par la caisse centrale de la mutualité sociale agricole.
  • Les régimes spéciaux couvrent certaines entreprises comme l’EDF-GDF, la SNCF, la RATP, les mines, les marins, et bien d’autres encore. L’affiliation à ce régime se fait automatiquement par le biais de l’employeur.

assurances maladieIl est à noter que la caisse maladie assure aux personnes les plus démunies une affiliation au régime de base de la sécurité sociale. Elles peuvent ainsi bénéficier d’une prise en charge de ses soins.

Les ayant-droits peuvent aussi bénéficier d’une assurance maladie, de par son lien de parenté avec l’assuré. Il y a les ayant-droits dépendants qui sont les enfants de 0 à 16 ans, et les ayant-droits autonomes possédant leurs propres cartes d’assurés et perçoivent les remboursements de leurs frais médicaux sur leur compte personnel.

Comment fonctionne la caisse maladie ?

L’assurance maladie est financée en partie par l’Etat, mais aussi par les cotisations des assurés. Ces dernières sont prélevées directement de leurs salaires. Dès la naissance, chaque personne appartient à un régime de sécurité sociale, l’affiliation à l’assurance maladie se fait alors automatiquement. Cependant, le régime d’assurance maladie peut évoluer tout au long de la vie suivant la situation personnelle et personnelle de l’assuré. Il est important d’informer votre caisse d’assurance maladie à chaque étape de votre vie telle que changer de travail, être au chômage, devenir parent, se marier, … En effet, chaque évolution de votre vie engendre des changements au niveau des droits, mais aussi des modalités de remboursement et de cotisation.

Même si l’assurance maladie dépend de l’Etat, sa gestion, quant à elle, est confiée aux caisses primaires d’assurances maladie. Ce sont elles qui administrent les papiers, les remboursements et toutes les démarches.

La carte vitale concrétise l’affiliation à l’assurance maladie. Dès l’âge de 16 ans, chaque personne dispose de sa carte, ayant-droit ou non. Sur cette carte, on trouve votre numéro de sécurité sociale ainsi que votre photo. Grâce à la carte vitale, vous serez en lien direct avec votre caisse d’assurance maladie. En effet, cette dernière est avertie instantanément à chaque visite chez le médecin. Les démarches de remboursement sera lancé directement. Toutefois, afin d’éviter toute défaillance entraînant un risque de non remboursement, il est conseillé d’actualiser sa carte vitale à chaque changement de situation, mais aussi de manière régulière sur les bornes disponibles en pharmacie.

La couverture maladie universelle

L’assurance maladie a créé la couverture maladie universelle, par soucis d’égalité d’accès à la santé, pour toutes les personnes ne remplissant pas les critères qui leur permettent d’être affiliées à la Sécurité sociale. En effet, certaines personnes ont des ressources financières très faibles, ne leur permettant pas l’accès aux soins médicaux. Pour en bénéficier, il faut se renseigner auprès de la caisse de maladie de votre lieu de résidence. Cette dernière va étudier votre dossier en fonction des critères spéciaux et de vos ressources. Si votre requête est acceptée, vous payerez des cotisations proportionnelles au montant de vos revenus. Vous bénéficierez ainsi le même taux de remboursement que tous les assurés sociaux.