mutualite-fonction-publique

Que faut il retenir sur la mutualité fonction publique ? A qui est destinée la mutualité de la fonction publique ? Une mutuelle peut être un bon atout pour ne pas avoir à débourser des sommes exorbitantes en cas de problèmes de santé. Elle servira en grande partie de complémentarité à la Sécurité sociale étant donné que cette dernière ne prendra pas en totalité les dépenses. Pour les fonctionnaires en particulier, il existe des offres de mutuelle qui diffèrent de celles du grand public, dont la MFP.

Qu’est-ce que la mutualité fonction publique ?

Plus connu par les agents de l’État sous le sigle MFP, c’est le regroupement de toutes les mutuelles destinées à tous les fonctionnaires à travers toute la France. La mutualité de la fonction publique gère ainsi près de 5 millions d’assurés. Ces derniers sont composés des fonctionnaires encore actifs et de leurs ayant droits, mais aussi des fonctionnaires qui sont déjà à la retraite. Ces fonctionnaires sont issus de la fonction publique de l’État, de la fonction publique hospitalière ainsi que des collectivités décentralisées. En ce moment, elle est gérée par le biais de l’Union de la Mutualité Fonction Publique Services. Il convient de noter que c’est l’acteur le plus influent au niveau de la santé des fonctionnaires et de la protection de leurs droits sociaux.

Quelles sont les missions de la MFP ?

Les missions de la MFP sont de plusieurs ordres. Tout d’abord, elle est le représentant et le défenseur des intérêts des fonctionnaires auprès des diverses entités qui ont des relations avec la santé des agents de l’État (Autorités publiques, les partenaires du domaine de la santé que ce soit au niveau national ou international, etc). Elle a aussi été mise en place pour permettre une amélioration du volet social de ces agents.

Dans ce cadre, elle peut par exemple négocier des tarifs avantageux auprès des professionnels de la santé, gérer l’assurance maladie de ses membres ou encore promouvoir l’utilisation optimale des produits de santé comme les médicaments ou les différentes vaccinations. De plus, elle assure la promotion des valeurs inhérentes aux mutuelles de la fonction publique c’est-à-dire, l’égalité de l’accès aux soins à tous les agents de l’État ou encore la vulgarisation de la couverture de la dépendance. La mutualité de la fonction publique est donc destinée à représenter et à défendre les intérêts des agents de l’État auprès de toutes les instances qui peuvent avoir des relations directes ou non avec leur santé.

Quelles sont les mutuelles qui sont affiliées à la Mutualité Fonction Publique ?

Créée en 1945, elle rassemble des dizaines de mutuelles destinées aux fonctionnaires. Ces mutuelles sont issues de la Fonction publique d’État, de la fonction publique hospitalière et de la fonction publique territoriale. Les mutuelles qui sont dans la MFP de l’État sont notamment celles de la Caisse Nationale du Gendarme, la mutuelle de l’Armée de l’air, la mutuelle des douanes ou encore la mutuelle des affaires étrangères. Elles comprennent donc entre autres les grands corps de l’État et les fonctionnaires qui travaillent pour les ministères du pays.

Pour la fonction publique hospitalière, la mutuelle nationale des hospitaliers et des professionnels de la santé et du social est membre de la MFP. Et pour la dernière qui est la fonction publique territoriale, la mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales et la mutuelle nationale territoriale sont membres de cette mutualité.

Quelles mutuelles choisir pour les fonctionnaires ?

En ce moment, il existe un très grand nombre de mutuelles destinées aux fonctionnaires. Avec un panier de plus 5 millions de clients possibles, ils représentent un grand potentiel client à séduire pour les professionnels de l’assurance santé et des mutuelles. En ce qui concerne les mutuelles, il est possible de les répartir en deux grands groupes : les mutuelles spécialisées et les mutuelles généralistes.

  • Pour les mutuelles généralistes, il s’agit d’une sorte d’assurance complémentaire pour un usage de type classique. Elle est généralement la même que celle proposée par les opérateurs du secteur privé en matière d’assurance santé et de mutuelle. C’est donc la mutuelle de base pour les fonctionnaires qui n’ont pas un métier spécifiquement dangereux ou à risque, ou qui n’ont pas besoin de souscrire à une mutuelle particulière.
  • Tandis que les mutuelles spécialisées sont destinées à des types de fonctionnaire plus spécifiques. Elles sont donc conçues pour des corps de profession bien définies qui nécessitent des ajustements particuliers sur leur assurance santé ou leur mutuelle. Il s’agit par exemple des agents des forces armées ou encore des agents du corps hospitalier. Elles sont aussi destinées à des fonctionnaires qui ont besoin de soins particuliers qui peuvent se révéler très onéreux sans complémentaire adéquat.

Pourquoi choisir une mutuelle généraliste ou une mutuelle spécialisée ?

mutualite-fonction-publiqueLe choix d’une mutuelle fonction publique de type généraliste se fait généralement pour les fonctionnaires qui n’ont pas un problème de santé particulier ou héréditaire, et qui ne travaillent pas non plus dans des secteurs à risque. Ce genre de mutuelle est ainsi plus facile d’accès. Et, elle présente le grand avantage d’être moins cher qu’une mutuelle spécialisée. Certaines mutuelles sont même très attractives lorsqu’elles sont proposées par des opérateurs du secteur privé qui se spécialisent dans les formules dédiées aux fonctionnaires. Il est par conséquent plus facile de faire jouer la concurrence pour ce type de mutuelle de la fonction publique.

Par contre, les mutuelles fonction publique spécialisées sont beaucoup plus contraignantes. Elles sont destinées à des publics de fonctionnaire bien définis. Et, elles doivent répondre à des besoins plus spécifiques. Du fait de cette spécificité et de ce besoin de s’adapter aux désidératas du fonctionnaire, ce sont des mutuelles qui sont quelques fois onéreuses. De plus, elles sont plus réglementées et sont moins accessibles aux opérateurs du secteur privé d’où, l’insuffisance des offres proposées sur le marché.

La mutualité de la fonction publique en quelques chiffres

Depuis la fin des années 40, la mutualité fonction publique a fait des bons majeurs dans le domaine de la couverture sociale avec des prestations qui dépassent largement les 6 milliards d’euros chaque année. En termes de relation avec les professionnels de la santé, les chiffres sont aussi éloquents. En effet, elle permet de gérer de façon optimale les dépenses de santé en ayant des relations avec 63 % des chirurgiens-dentistes, 85 % des laboratoires d’analyses médicales ou encore 100 % des pharmacies de l’Hexagone.

Pour ce qui est du MFP Services proprement dit, elle a été créée en 2002. Cette entité possède plus d’un millier de collaborateurs éparpillés sur une cinquantaine de sites à travers le pays. Elle propose un délai moyen de remboursement très convenable. En effet, ce délai tourne autour des 2 jours pour les liquidations automatiques et aux alentours de 8 jours pour celles qui sont manuelles. Selon les derniers sondages, elle affiche en ce moment, un taux de satisfaction de l’ordre des 90 % d’après un sondage qui a été fait au niveau des personnes qui bénéficient de cette mutuelle (sondage fait en 2013 sur 3000 membres de la mutuelle).

Comment est organisée la mutuelle fonction publique services ?

La MFP Services possède une organisation qui présente quelques similitudes avec les autres mutuelles à but non lucratif du secteur privé. Elle possède des instances démocratiques et de plusieurs directions d’exécution. Premièrement, les instances démocratiques sont composées de l’Assemblée Générale, d’un conseil d’administration, d’un bureau exécutif et de plusieurs comités. L’Assemblée Générale est composée des mutuelles membres du service MFP. Le Conseil d’Administration est quant à lui composé de 21 administrateurs. Le Bureau Exécutif dirige le service avec 7 membres élus par le Conseil d’Administration. Et enfin, les comités sont répartis entre le Comité des marchés, le Comité National de Gestion du RO et le Comité d’audit et de suivi financier.

Quant aux diverses directions qui relèvent directement du bureau exécutif, elles sont au nombre de 9. Les directions qui concernent le côté administratif et financier sont la direction des affaires générales, la direction des Services généraux et la direction comptable et financière. Le reste des directions concerne surtout le côté opérationnel de la MFP Services, c’est-à-dire la direction Missions et relation mutuelle, la direction du pilotage et de la performance ou encore la direction des projets et de la coordination opérationnelle. Toutes ces directions sont pilotées par un Directeur général.

Il est à remarquer que la Mutualité de la Fonction Publique Services est répartie sur tout l’ensemble du territoire. Ainsi, mis à part ces instances démocratiques et de direction nationale, il existe aussi des petites antennes départementales. Elles sont communément appelées les sections locales d’Assurance maladie de MFP Services.