assurances-habitation

L’assurance d habitation, vu les différentes garanties proposées, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver devant le nombre de formules proposées, les divers prix ou encore la complexité des contrats d’assurance d’ou la nécessité de faire une comparaison assurance habitation. Aussi appelée assurance multirisques habitation, l’assurance logement est une manière de couvrir financièrement vos biens en cas de sinistre. La garantie habitation est  obligatoire pour les locataires depuis 1989. Pourtant, une seule garantie est obligatoire, c’est la responsabilité civile locative. Comment trouver la meilleur assurance habitation ? Quant aux propriétaires, l’assurances maison n’est pas obligatoire, toutefois nécessaire pour la sauvegarde de patrimoines importants en particulier. Au-delà des garanties incontournables, les contrats d’assurance maison se différencient par des garanties supplémentaires en option, le montant assuré et les franchises.

A quoi servent les assurances habitation ?

 

Pour les locataires, il est obligatoire de souscrire une assurance habitation, car les propriétaires exigent souvent une attestation. En revanche, en cas d’une location d’un bien meublé, c’est le propriétaire qui doit se prémunir contre les risques. Cette garantie vous permet de couvrir les risques les plus courants tels que les dégâts des eaux, le vol, l’incendie, les dommages électriques, les événements climatiques,… mais aussi que les dommages causés à des tiers. Il est bon de savoir que ces risques sont couverts par une assurance logement, toutefois l’indemnisation dépendra des conditions de l’incident.

Comment fonctionne une assurance maison ?

Pour pouvoir souscrire une assurance habitation, l’assuré doit avoir au moins 18 ans. Il doit choisir la formule la plus adaptée à ses besoins, son situation et son budget. Toutefois, quel que soit la formule choisie, l’assuré bénéficiera des garanties essentielles telles que l’incendie, le bris de glace, les dégâts des eaux, les événements climatiques, les catastrophes naturelles et technologiques, le vandalisme. Afin d’améliorer le niveau d’indemnisation, il est possible d’ajouter  des garanties complémentaires telles que l’option équipement, ou encore la garantie dommages électriques.

Quelles sont les garanties dans les contrats d’assurance habitation ?

Dans les contrats multirisques habitation, les garanties de base incluent la réparation de votre bien immobilier ainsi que le dédommagement des biens mobiliers en cas de sinistre. Ces garanties ne sont pas obligatoires pour l’assuré, toutefois, elles sont incontournables sur le plan de la protection du patrimoine. Ainsi, ces garanties doivent être présentes dans le contrat. Elles couvrent les risques suite à un incendie, une explosion, une chute directe de la foudre, les dégâts des eaux, la tempête ou encore la grêle. D’autres garanties doivent être également présentes dans le contrat d’assurance maison telles que les garanties catastrophes naturelles, les catastrophes technologiques, les actes de terrorisme et les attentats.

Bien choisir sa garantie habitation multirisque

 

assurances habitation

 

Que vous soyez le propriétaire ou bien le locataire, souscrire à une assurance habitation multirisque est indispensable. Nombreux sont les assureurs qui propose ce type d’offre. Pour bien choisir votre assurance habitation multirisque, il est conseillé de prendre en compte ces quelques critères :

  • Le montant des biens à assurer,
  • Le montant de la franchise,
  • Le mode d’indemnisation,
  • Les risques couverts,
  • Le statut de l’assuré.

En effet, le logement assuré ainsi que l’ensemble des biens qu’il contient comme les matériels électroménagers, les mobiliers, les vaisselles,… sont couverts par le contrat d’assurance habitation multirisque. Afin de déterminer le coût que vous deviez payer, il est conseillé de faire estimer le tout. La franchise constitue la somme que vous devriez payer lors de votre indemnisation, suite à un sinistre. On peut distinguer deux types de franchises, à savoir : la franchise relative et la franchise absolue. Le premier type de franchise garantit une indemnisation complète, et le second type est relatif. Pour ce dernier, l’indemnisation a lieu lorsque le montant du sinistre dépasse celui de la franchise. Le montant remboursé sera alors la différence entre celui du sinistre et celui de la franchise. En ce qui concerne le mode d’indemnisation, il est possible de le négocier. Pour trouver l’offre d’assurance habitation qui correspond au mieux à vos attentes, il est conseillé de comparer plusieurs offres. N’hésitez pas à utiliser le comparateur assurance habitation pour trouver la formule la plus avantageuse.

Où souscrire une assurance logement multirisque ?

Depuis quelques années, la souscription d’une assurance habitation s’est beaucoup développée. Désormais, il est possible d’avoir une tarification et un contrat en quelques clics. Aujourd’hui, vous pourrez choisir entre les assureurs qui se trouvent entièrement en ligne  et les compagnies d’assurance traditionnelles. Demander un devis comparatif d’assurance habitation en ligne vous permet de trouver l’offre la plus avantageuse.

Quand et comment résilier le contrat d’assurance habitation ?

 

Pour la plupart des compagnies d’assurance, les contrats d assurance maison se renouvellent automatiquement. Par conséquent, la résiliation du contrat n’est possible qu’à échéance annuelle, sous réserve du respect du dépôt d’un préavis courant d’un à trois mois. Désormais, la résiliation des contrats d’assurance habitation est autorisée à tout moment après une année pleine grâce à la loi Hamon, sans que l’assuré ait un préjudice financier. Plusieurs motifs permettent à l’assuré de résilier son contrat d’assurance habitation telle que la résiliation à l’échéance, le changement de domicile, le changement de situation patrimoniale, et le changement de situation professionnelle.

Pour une résiliation à l’échéance, l’assuré doit informer son assureur deux mois avant sa date d’échéance au moyen d’un courrier recommandé avec accusé de réception. Il est à noter que les délais peuvent être différents pour certains risques. L’assuré dispose d’un délai de 20 jours pour résilier son contrat après réception du courrier de rappel envoyé par l’assureur, conformément aux dispositions de la loi Chatel. En revanche, si le rappel est adressé moins de 15 jours avant la date limite de résiliation, l’assuré a le droit de résilier à tout moment.

Par ailleurs, si l’assuré n’a reçu aucun rappel auprès de son assureur, il peut résilier à tout moment sans préavis, ni pénalité. Pour les cas de changement de situation, l’assuré doit informer son assureur de sa volonté de résilier le contrat, dans les 3 mois suivant le changement, au moyen d’un courrier recommandé avec accusé de réception.