Qu’est-ce que l’assurance sociale ?

Traditionnellement présentée comme un système de protection sociale, l’assurance sociale repose sur des mécanismes de transfert du type contribution/rétribution. Il s’agit d’une forme d’assurance entre individus, imposée par l’Etat, afin de les protéger par mutualisation aux conséquences financières liées à la maladie, la vieillesse, l’invalidité, le chômage, la maternité, les charges familiales, etc. En France, comme dans la plupart des pays, elle porte le nom de sécurité sociale, et existe depuis 1945. L’assurance sociale permet alors de prendre en charge le remboursement des frais de santé, mais aussi, dans certains cas, le versement d’indemnités journalières. La souscription à une assurance sociale est obligatoire pour tous ceux qui vivent et travaillent en France.

Comment fonctionne l’assurance sociale ?

L’assurance sociale est un service public de l’Etat, qui fournit les prestations prévues par le Code de la Sécurité sociale. Elle permet de pallier les risques d’une perte de salaire consécutive à un accident, au chômage ou à la vieillesse. L’assurance sociale permet alors à chaque travailleur de se constituer un revenu de remplacement, sur la base des cotisations préalables. L’assurance sociale fonctionne sur la base de la mutualisation des risques, toutefois elle ne se heurte pas aux mêmes limites que celles rencontrées par les assurances purement individuelles, à savoir : la sélection et la tarification des assurés selon des risques spécifiques liés à leur âge et à leurs antécédents médicaux, et la couverture de certaines éventualités comme le chômage ou les charges familiales.

assurance socialLes régimes d’une assurance sociale comprennent notamment, l’assurance maladie, l’assurance maternité, l’assurance paternité, l’assurance invalidité, l’assurance vieillesse, l’assurance décès, l’assurance veuvage, ainsi que la réparation des risques professionnels. L’assurance sociale sert également des allocations familiales et diverses autres subventions particulières, telles que l’allocation de rentrée scolaire, l’aide au logement ainsi que les aides aux personnes à mobilité réduite.

Qui peut souscrire une assurance sociale ?

Toute personne peut souscrire une assurance sociale, dès lors qu’elle justifie d’une activité salariée avec un minimum d’heures travaillées rémunérées. Les personnes qui perçoivent des allocations chômage ou une pension de retraite, exerçant une activité non salariée et qui cotisent à un régime d’assurance maladie, ainsi que les étudiants de plus de 20 ans peuvent également souscrire une assurance sociale. Les personnes affiliées à l’un ou l’autre des régimes de l’assurance sociale bénéficient d’un remboursement des frais médicaux pour elles-mêmes, mais aussi pour leurs ayants droits. Depuis le 1er janvier 2016, le statut d’ayant droit pour les personnes majeures disparaît petit à petit. Seuls les enfants jusqu’à 18 ans sont considérés comme ayants droits, cependant, sur demande, il est possible d’être assuré à titre individuel à partir de 16 ans.

Comment souscrire une assurance sociale ?

Tout d’abord, il existe différents types de régimes de sécurité sociale, à savoir : le régime général des salariés, le régime des salariés agricoles, le régime des non-salariés et les régimes spéciaux. Vous pourrez vous affilier à l’un ou l’autre de ces régimes en fonction de votre situation. Ainsi, si vous vivez et travaillez en France, vous n’êtes automatiquement affiliée au régime de Sécurité sociale dont elle dépend.A ce titre, les cotisations de l’assurance sociale correspondantes sont directement prélevées sur le salaire ou redevables par paiement.